Règles douloureuses et caillots de sang

Pourquoi cela touche autant de femmes ?

Chez certaines femmes, les règles sont une période un peu (beaucoup) plus difficile que les autres...vous avez tout notre soutien ! On connaît toutes une copine, une soeur, une cousine qui ne peut pas sortir du lit les premiers jours de ses règles, ou pour qui chaque tâche du quotidien est un véritable enfer. Est-ce que vous savez vraiment pourquoi vous - ou votre pote - avez des règles douloureuses ? Pourquoi on a parfois des caillots de sang dans nos pertes ? Il est temps de lever le voile, toujours sans tabou, sur ces symptômes. Gina vous propose quelques tips pour que votre cycle soit plus chill. À base de dolce vita.

Les causes des règles douloureuses : pas toutes sur un pied d'égalité

Nous ne sommes, malheureusement, pas toutes égales face aux règles douloureuses. Tandis que certaines n'ont que de légères douleurs pendant les saignements (voire aucune, vous êtes bien réelles ?), d'autres voient leur vie quotidienne être bouleversée. Il est temps de comprendre d’où ça vient !

Le terme scientifique de ce syndrome menstruel est la dysménorrhée… hm ? dysmé quoi ? Ce mot un peu barbare désigne les troubles gynécologiques les plus fréquents. En gros, ces douleurs dans la zone abdominale et le bas du dos sont souvent ressenties par les femmes à cette période de leur cycle menstruel. On vous fait un récap des symptômes : fatigue, maux de tête, diarrhée, nausée ou encore vomissements. Autant vous dire qu'il est parfois (très) compliqué de continuer à vivre sa vie comme si de rien n’était. Si on pouvait juste se contenter d’un petit mal de ventre un jour avant, on ne dirait pas non !

Beaucoup de femmes en souffrent, mais c'est quoi au juste cette dysmé-truc ? Et bien, c'est une contraction de votre utérus, comme lors d'un accouchement, causée par une trop grande quantité de prostaglandine (et oui, encore un terme scientifique). Pour être plus clair, ces molécules vont stimuler les contractions de l'utérus pour évacuer le sang et les muqueuses: tout a une utilité.

En soi, avoir des menstruations douloureuses est très gênant, croyez-nous, on vous comprend, mais pas forcément inquiétant. Si par contre, même avec la prise de paracétamol les douleurs ne passent pas ou qu’elles deviennent vraiment handicapantes, ça vaut le coup d'en parler à votre médecin.

Si vous cumulez règles douloureuses et flux important - vraiment pas sympa Mère Nature - ou que vous ressentez le même genre de douleurs aussi après vos règles, il est toujours bon de faire un check-up. On n’est jamais trop prudente !

Caillots de sang et règles abondantes

Avoir des règles abondantes est lié à un endomètre épais. L'endomètre, c'est le tissu qui tapisse l'intérieur de votre utérus, votre muqueuse utérine en gros, s'épaissit tous les mois pour être prêt à accueillir un embryon.

Alors, si vous n'êtes pas enceinte, cette muqueuse est éliminée par les règles. Bye-bye. En gros, plus votre muqueuse est importante, plus vos pertes le sont aussi. C'est d'ailleurs lorsque vous avez des flux abondants que des caillots se forment. Les caillots sont juste du sang qui coagule, c’est normal d'en trouver dans vos serviettes hygiéniques (ou dans les toilettes). Ils peuvent être de tailles différentes, ça varie de quelques millimètres à 4 cm : soit la taille d'un litchi !

La présence de caillots de sang ou de règles abondantes n'est pas inquiétante, donc on dé-stresse. Le plus important est d'être à l'écoute de votre corps. Si ces symptômes ne sont pas normaux par rapport à votre cycle habituel, il peut être bon d'en parler à un professionnel de la santé.

Il y a aussi ce qu'on appelle la ménorragie et qui concerne les règles très abondantes ou qui durent plus de 7 jours. Ce sont des types de saignements à surveiller et à signaler à votre médecin. Pas facile de calculer combien on perd de sang pendant ses règles, alors à partir de quel moment peut-on considérer qu'on a des règles très abondantes ? On vous donne quelques signes qui devraient vous mettre la puce à l’oreille !

  • Si vous devez changer de protection périodique toutes les heures ou toutes les 2 heures, ou que vous devez cumuler cup et serviettes hygiéniques pour ne pas que ça déborde.
  • Si vous tachez souvent vos draps et vêtements. Ça nous arrive à toutes, mais on parle ici de quelque chose de régulier.
  • Si vous avez mal au ventre toute la durée de vos règles et pas seulement les premiers jours de saignements
  • Si vos caillots de sang sont très (trop) gros

Il est important dans ce cas de consulter un médecin, déjà pour checker que vous n'avez pas de carence en fer causée par ces pertes. Être anémiée, c’est vraiment contraignant ! Quelqu’un d’anémié a tendance à être fatigué, à être essoufflé. Palpitations, maux de tête, et pâleur font aussi partie des symptômes.

Et si c'était l'endométriose ?

On entend de plus en plus parler de l'endométriose. On vous rassure, ça existe bel et bien depuis longtemps, c’était juste un sujet tabou. Les douleurs pendant les règles, personne ne voulait vraiment en parler et même dans le corps médical. Justement, nous on en parle !

Vous vous souvenez de l'endomètre ? Le tissu qui tapisse notre utérus, aussi appelé muqueuse utérine. Lorsqu'on est atteinte d'endométriose, des cellules vont remonter en direction des trompes et un tissu va se développer en dehors de l'utérus… Oui, ça devient technique. Résultat : vous pouvez avoir des lésions et kystes ovariens.

Cette condition touche environ 1 femme sur 10, selon EndoFrance (Association Française de lutte contre l’Endométriose). Il est important de le diagnostiquer tôt, car elle nécessite un suivi médical et une surveillance. Il n'est pas encore possible de soigner définitivement l'endométriose, mais il existe des solutions pour que la maladie n'évolue pas : traitement hormonal, cure de ménopause artificielle ou encore recours à la chirurgie.

Le symptôme principal de cette maladie : la douleur. Des règles très douloureuses qui ne peuvent pas être calmées par du paracétamol. Mais aussi des douleurs pendant les rapports sexuels, pendant que vous urinez. Endométriose ou pas, lorsque de tels symptômes apparaissent il est bon d'aller consulter. Que vous, ou une de vos potes, souffriez d'une douleur handicapante durant vos règles, il est important d'en parler avec un professionnel. Il pourra alors vous conseiller ou vous prescrire un traitement adapté. Une douleur de règles peut être bénigne, mais il vaut mieux vérifier ! En plus, vous pourriez trouver comment soulager votre douleur durant vos règles. #cestcaquonveut !

Quelques remèdes pour soulager vos douleurs menstruelles

Parce que ne pas sortir du lit pour faire la grasse matinée, c'est bien, mais quand c'est parce qu'on a trop mal on aime moins... on vous donne quelques astuces pour soulager la douleur !

  • Le paracétamol. Loin d'être naturel mais pourtant efficace, le paracétamol vient à bout de nos douleurs en peu de temps. Attention, on en abuse pas non plus ! Respecter la dose recommandée est vraiment, vraiment, #vraiment, importante. On n’oublie pas que c’est un médicament !
  • La bouillotte chaude. Rien de mieux pour décontracter ses muscles utérins. On assume de ressembler un peu à une mamie. Parce que le cocooning, c’est fantastique. Et ça, on peut en abuser.
  • Masser les zones douloureuses pour des muscles détendus (à faire soi-même ou à déléguer ça marche aussi).
  • Réduire votre consommation de sucre raffiné. Le sucre raffiné augmente votre production d'insuline qui augmente votre production de prostaglandines (on vous a pas perdu ?). Même si pendant nos règles, certaines mangeraient tout ce qui nous passe sous la main, il va falloir faire un choix. Et du gingembre à volonté ! En plus, c’est meilleur pour votre santé !
  • L'utilisation des huiles essentielles est aussi un bon moyen de réduire les douleurs menstruelles. Avec parcimonie si vous voulez pas que votre appart ressemble à un champs de lavande. On vous conseillera facilement en pharmacie !
  • Et enfin, moins de stress, on se détend ! Le stress double vos chances d'avoir mal durant vos règles alors, on souffle un bon coup ou on râle deux minutes et on dé-com-presse !

 

8 commentaires

] 18 mwy.osto.heygina.fr.ufr.lc http://mewkid.net/when-is-xuxlya/

osukocixe 24 septembre 2020
500 Mg[/url] Buy Amoxicillin Online Without Prescription myb.vcfu.heygina.fr.zax.ja http://mewkid.net/when-is-xuxlya/
iherojif 24 septembre 2020

] Amoxicillin 500 Mg rzb.dkdg.heygina.fr.ptl.ah http://mewkid.net/when-is-xuxlya/

ecohilvanuj 24 septembre 2020
No Prescription[/url] Amoxicillin 500mg thu.zwrd.heygina.fr.fww.ts http://mewkid.net/when-is-xuxlya/
ehyahebewot 23 septembre 2020
Amoxicillin[/url] Amoxicillin Without Prescription xda.etld.heygina.fr.fak.go http://mewkid.net/when-is-xuxlya/
ubasudar 23 septembre 2020
Amoxicillin[/url] Amoxicillin 500mg Capsules grn.atbu.heygina.fr.bzl.mt http://mewkid.net/when-is-xuxlya/
epeyiyuheba 23 septembre 2020

Merci
Ces quelques lignes ont résumé avec humour et légèreté nos journées aie aie aie.. Très intéressant je ne connaissais pas les prostaglandines…..
Le monde médical balai encore trop souvent d’un revers de la main les questions liées aux douleurs de règles….
Merci

Guyot Aurélie 20 septembre 2020

Bonjour merci pour votre explication très utile et rassurante, et pour le témoignage des autres aussi..
Je viens de commencer à avoir ce saignements avec caillot depuis plus de 15j qui m’ont choqué, la douleur au dos, la fatigue et l’envie de vomir difficulté à ouvrir les yeux, le mâchoire et articulations grincent .. on m’a dit préménopause mais comment ça marche comment on fait.. là je comprends de plus en plus … Je vais attaquer le gingembre et m’abuser de vin rouge ha ha

K 16 septembre 2020

Ecrire un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés

Gina C'EST PLEINS D'ARTICLES COOLS

MAIS AUSSI DES TAMPONS ET SERVIETTES

EN COTON 100% BIO