Combien de temps durent les règles ?

Le cycle féminin est composé de plusieurs étapes. Chacune d’elles prépare l’utérus à accueillir l’ovule fécondé (jusqu’ici - ok). Les parois de l’utérus (aka l’endomètre) s’épaississent pour bâtir un véritable nid douillet. On appelle cette étape la nidation ! Lorsqu’il n’y a pas eu fécondation à l’issue du cycle, soit environ 28 jours (ça peut varier entre 23 et 35 jours aussi) - vous voyez le lien - , l’endomètre est évacué. Liquidation totale ! C’est là que viennent les règles. Les écoulements durent de 2 à 7 jours. De la puberté jusqu’à la ménopause, on en voit passer de toutes les couleurs. Pour (mieux) comprendre la durée des règles, pour toutes les femmes, on s’est dit qu’un article dédié ne serait pas de trop !

La durée des règles pendant la puberté

Ah ! Les premières règles ! Premières fois, premières expériences, il est tout à fait normal d’avoir quelques doutes et de ne pas tout à fait savoir comment ça va se passer, c’est T-O-T-A-L-E-M-E-N-T normal. Déjà, mieux vaut prévenir que guérir. Et quand on ne connaît pas (encore) bien la durée de SES règles, il vaut mieux être un peu plus équipées que pas assez, on est d’accord ? Tampons avec ou sans applicateur, serviettes hygiéniques et protèges-slips sont nos alliés - ils sont cools, promis -. Choisissez votre protection préférée (rien ne vous empêche d’en utiliser plusieurs) et assurez-vous d’en avoir toujours sous la main pour éviter qu’une (légère) mésaventure n’entache votre journée (coucou, la belle culotte blanche !). Si vous voulez notre avis, le protège slip c’est super pour une protection légère quel que soit le moment du cycle menstruel.

Pour ses premières règles, beaucoup de choses peuvent varier :

Le cycle vient tout juste de se réveiller après des années de sommeil 😴. Une fois la machine en marche, il faut s’attendre à environ 500 cycles dans sa vie (wahhh, ça fait beaucoup). Alors au début, le corps a besoin d’un peu de temps pour trouver son timing ! Les premières règles, sont comme une phase d’échauffement pour le corps d’une femme. Elles arrivent plutôt à l’âge du collège, environ vers 13 ans. Mais selon les personnes, c’est plus tôt… ou plus tard ! Il n’y a pas de règles ! Toutes vos potes ont déjà leurs règles et pas vous ? #nopanic, votre tour viendra. Et puis, ça laisse aussi le temps de choper le plein d’infos- !

Souvent, mais pas tout le temps, les premières règles ne sont pas très abondantes, pour s’intensifier ensuite. Vous pouvez aussi constater un spotting, ce sont des micro-pertes, des saignements vraiment (peu) abondants qui souvent ne nécessite pas de (grosses) protections. C’est là que le protège-slip fait son apparition ! (tadaaaaa) Même si c’est tentant, il ne faut pas trop se comparer à ses copines ! Déjà car on n’a pas toutes nos premières règles au même âge, et surtout, car nous sommes toutes (vraiment toutes) différentes. Vous pouvez très bien avoir des règles abondantes et mettre un tampon pour la première fois. L’important est que tout se passe bien.

Côté effets secondaires (pas très agréables), et besoins en protections hygiéniques, il ne faut surtout pas hésiter à en parler. À ses potes, aux femmes plus âgées de son entourage, à l’infirmière scolaire, à son médecin… Pour être informée, rassurée, et conseillée par d’autres personnes qui sont aussi passées par là !

Les règles durent de 2 à 7 jours. Attention à bien faire la différence entre la durée des règles et leurs abondances. On peut avoir peu de saignements pendant 7 jours, tout comme on peut avoir un flux important pendant 3 jours. Et si ça change d’un cycle à l’autre, pas de panique ! En cas de doute, on le répète, on pose la question autour de soi. Surtout, on ne se fait pas un sang d’encre pour rien ! Promis ?

Le choix de la protection hygiénique se fait selon ses préférences pour se sentir bien, et selon l’abondance des saignements. On n’oublie pas de ne jamais (on a bien dit JAMAIS) garder un tampon plus longtemps que la durée recommandée (3 à 6 heures), et de préférer dormir avec une serviette hygiénique pour prévenir tout risque de syndrome du choc toxique.

La durée des règles pendant la période de fécondité

Avoir ses règles, c’est déjà le signe que l’on est pas enceinte. Si vous êtes sous pilule, ce sont de faux saignements, on en parle dans notre article sur l'impact de la contraception sur les règles. Le cycle fait sa vie, et l’arrivée des menstruations indique aussi le départ d’un nouveau cycle (nouveau cycle, nouvelle vie - ça marche aussi). De la puberté jusqu’à la ménopause, on est en période de fécondité, ça fait beaucouppp. Les règles sont plutôt régulières, c’est une routine qui s’installe ! Et on s’y fait !

 

Déjà, être féconde, c’est quoi ? Le cycle menstruel dans tout ça ?

À partir de la puberté, une jeune femme entre dans sa période de fécondité. Le cycle menstruel se met en place. Pour une moyenne de 28 jours de cycle (ça peut aller de 23 à 35 jours à peu près), voilà ce qui se passe :

  • Jour 1 à 5

L’utérus fait d’abord son grand ménage. Les règles sont là, pas de bébé en route, puisqu’il n’y a pas eu de fécondation.

  • Jour 6 à 13

Les follicules (folli-quoi ?) contenus dans les ovaires grossissent par ordre du cerveau qui envoie leur envoie des messages via une hormone (c’est l’hormone FSH). Au bout d’un moment, un follicule dominant se révèle plus bavard que les autres.

  • Jour 14

Le follicule dominant hurle et explose pour lâcher un ovocyte mature (promis on en a bientôt fini avec les mots compliqués). Ce dernier part en randonnée pour s’installer dans l’utérus dans l’espoir de danser like Beyoncé avec un spermatozoïde en visite de courtoisie.

  • Jour 15 à 28

Le follicule de l’épisode précédent est devenu le corps jaune. Il produit de la progestérone. Sans fécondation, ces deux potes disparaissent pour provoquer les règles.

Eh ouais. C’est bien TOUT ÇA qui fait qu’une femme est féconde.

Le retour des règles après une grossesse

Après un accouchement, les femmes voient leurs règles reprendre environ 10 semaines après cet heureux évènement. Jusqu’à 1 an après si elles allaitent 🤱. Cette période sans menstruation peut durer assez longtemps, surtout si vous êtes en cours d’allaitement. Les premières règles après l’arrivée du bébé sont souvent très abondantes. Le corps est à ce moment bien (trop) généreux. Au retour de couches, il faut prévoir les protections hygiéniques en fonction, et s’attendre aussi à ce que les saignements durent un peu plus longtemps. C’est pas une généralité, mais ça arrive !

Attention à ne pas confondre le retour de vos règles avec les lochies. Ce sont des écoulements utérins que l’on voit juste après l'accouchement. Et là aussi, no panic.

Les moyens de contraceptions influencent la durée des règles ?

La contraception hormonale va influencer le cycle menstruel tout court. Normal ! On met en condition le corps pour contrôler le cycle et empêcher la fécondation. Une pilule prise en continu va par exemple carrément bloquer l’ovulation. Les implants hormonaux qui agissent en continu ont leurs propres effets. En fonction de la prescription, de la mode de prise, et du type de contraceptif, la durée des règles est grandement influencée.

En revanche, l’utilisation d’un préservatif comme contraceptif ne va pas influencer le cycle ou la durée des règles. Et c’est encore une autre affaire pour le stérilet !

La durée des règles varie avec la contraception. Plus longues, plus courtes, ou même inexistantes… Pour éviter les surprises et les inquiétudes dont on pourrait facilement se passer, le mieux est de demander à son médecin les effets de sa contraception au moment de la prescription. Elle peut être prescrite par un médecin généraliste, un gynécologue ou même une sage-femme. Dans tous les cas, la prise d’un contraceptif demande un minimum de suivi médical pour s’assurer que la machine va bien, et qu’aucun effet secondaire désagréable ne pointe le bout de son nez !

La durée des règles et la pilule du lendemain

La pilule du lendemain, ou contraception d’urgence, peut s’acheter en pharmacie sur simple demande et sans A-U-C-U-N besoin de prescription. Après un rapport non protégé ou un oubli de pilule, elle assure vos arrières lorsque la grossesse n’est pas désirée. On la prend dans les 72 heures après le rapport sexuel. Si cette pilule à prendre en une seule fois devrait vous empêcher de tomber enceinte, attention, elle ne protège pas des MST et IST ! Pour ça, c’est le préservatif (féminin ou masculin d’ailleurs) ! Et au moment d’acheter la pilule du lendemain en pharmacie, indiquez à quel moment de votre cycle vous vous situez afin que l’on vous oriente vers le bon type de médicament.

Avec cette très forte dose d’hormones prise en une fois, le cycle est perturbé… c’est le but ! La contraception d’urgence peut provoquer des saignements, mais il faut s’assurer de la survenue des vraies règles. La durée peut varier à ce moment, et elles peuvent même être en retard. Au moindre doute, on fait un test urinaire de grossesse !

Combien de temps durent les règles avec la périménopause ?

En phase de ménopause, plus de règles ! Durant la période de fécondité, on dit que l’on est en préménopause. Ensuite, la périménopause entame une période de cycle irréguliers. Les hormones font la fête, les ovulations sont irrégulières, et une série de symptômes inconfortables s’invitent (ça, c’est moins cool). Bouffées de chaleur, irritation, manque de sommeil… c’est les montagnes russes du côté des œstrogènes, et aussi dans votre quotidien ! Cette situation demande parfois un suivi médical pour traiter les symptômes et pour accompagner les femmes qui doivent se réhabituer à un nouveau cycle.

La durée des règles est directement impactée. Mais encore une fois, ça dépend des femmes ! Mais si elles deviennent irrégulières, que la durée et que l’abondance du flux varie, c’est normal. Lorsque ça devient gênant, on en parle à son médecin !

La périménopause précède donc la ménopause elle-même. Elle dure de 2 à 7 ans, pour une ménopause qui s’installe définitivement ensuite généralement vers 50 ans. Si vous n’avez pas eu vos règles pendant 1 an, on estime ensuite que la ménopause est installée. C’est le moment de se la couler douce ! 😎⛱

On l’a dit, en général, la durée des règles va de 2 à 7 jours. Des épisodes de la vie, de gros changements, des périodes de stress peuvent perturber la durée et l’abondance des saignements. Des témoignages de sportives de haut niveau parlent même d'arrêt temporaire des règles pendant les phases d’entraînements intensifs ou de compétitions. Avoir une durée de règles qui varie ne veut pas forcément dire que l’on est en mauvaise santé. Si les saignements durent beaucoup plus longtemps, qu’il y a des caillots de sang, ou qu’elles sont accompagnées de douleurs… ou tout autre symptôme que vous trouvez louche, parlez-en à votre médecin ! Cela peut être une phase, ou bien des maux (plus) complexes comme l’endométriose. Quel que soit votre âge, un petit check-up ne fait jamais de mal.

Ecrire un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés

Gina C'EST PLEINS D'ARTICLES COOLS

MAIS AUSSI DES TAMPONS ET SERVIETTES

EN COTON 100% BIO